Strategies Financieres & Economiques

composite plus piscines : Veut-on tuer l’assurance-vie ?

Spread the love

Le vrai remords, avec ses raffinements, ses scrupules douloureux, ses tortures intérieures, peut frapper les êtres non en raison inverse, mais en raison directe de leur perfectionnementsEn définitive, la morale vulgaire et même la morale kantienne tendent à faire du remords une expiation, un rapport mystérieux et inexplicable entre la volonté morale et la nature ; de même, elles tendent à faire de la satisfaction morale une récompense. La confiance en l’État est donc d’une importance cruciale pour toute banque centrale qui se lance dans une politique de QE. Ce n’est là, je le reconnais, qu’une hypo­thèse. Le Mystère d’un poète a paru en français, il y a quelques mois, chez Perrin. Le principal défi concernera le calcul du contenu carbone de l’électricité. Ce qui est révolu semble toujours simple, car explicable a posteriori. A l’inverse l’avenir est toujours vu comme complexe et incertain, les options étant innombrables, a priori…
Un monde toujours plus complexe

Chaque génération a eu la nostalgie d’une époque plus tranquille, ce qui est la preuve que le monde ‘moderne’ s’accélère irrémédiablement. La physique ordinaire (on vient de le montrer) n’est pas elle-même exempte de difficultés et de contradictions analogues. Chacune de ces singularités a son origine. Sur la plaque européenne, nous avons donc une quinzaine d’acteurs décidant individuellement, sans internaliser l’impact de leurs décisions sur leurs voisins. Le progrès quasi exponentiel des connaissances scientifiques et donc des innovations technologiques ne fait qu’ajouter à cette complexité. Cette expertise transparaît également dans toutes les activités que les enseignes développent en dehors de la vente et que je regroupe sous le terme « COACHING ». Mais la même tendance se retrouve partout, à des degrés différents. Détournant les actions judiciaires de leur rigueur habituelle, où chaque contrefaçon doit être démontrée techniquement, brevet par brevet, ces attaques de masse placent en réalité le débat sur le terrain du droit de la concurrence, tourné vers la défense du consommateur et qui, rappelons-le, considère déjà volontiers les monopoles de propriété intellectuelle comme des exceptions légales freinant la libre circulation des biens. Maintenant, faut-il nécessairement s’arrêter là, et n’est-ce pas encore ainsi que peut et que doit se faire la critique de nos facultés, de nos idées, de nos jugements, quand on les considère, non plus dans les individus, mais dans l’espèce ; quand il s’agit de règles et de notions générales, et non plus seulement d’objets ou de faits particuliers ? On y trouve ce petit article : « Si un ouvrier transporte son art en pays étranger, au détriment de la république, il lui sera enjoint de revenir. Bien plus, nous comparions l’intelligence à un noyau solide qui se serait formé par VOIE de condensation. Pour composite plus piscines: « Etre en déficit n’est pas un péché ». On accepte cette philosophie, telle quelle, du côté Étendue, mais on la mutile du côté Pensée. De surcroît la pratique de la réutilisation du collatéral tend à diminuer, un actif est de moins de souvent réutilisé plusieurs fois comme collatéral de gageurs en gageurs, mais seulement une fois, par le propriétaire initial de l’actif. Ce n’est pas que l’esprit soit atteint directement. L’outil des droits de votes doubles, créé par le « décret Florange », seul résidu de la « Loi Florange » promue à juste titre par Arnaud Montebourg, sera mobilisé pour faciliter la vente des actions détenues par l’État. Le philosophe doit aller plus loin que le savant. Il suffit, en effet, de se reporter aux exemples donnés plus haut pour comprendre à quoi tient la nécessité où l’on est de chercher la raison et l’explication des choses, tantôt dans certaines conditions de forme, de disposition ou de structure interne (cause matérielle et cause formelle), tantôt dans des conditions d’unité harmonique (cause finale).

Pages