Strategies Financieres & Economiques

eréputation : Comme des banques, mais sans la régulation…

Spread the love

Coup du sort, en une même journée, nous apprenons le décès accidentel du dirigeant de Total et le retrait prématuré de celui d’Areva. Plus tard Gassendi ressuscite Épicure, et Leibnitz s’empare d’Aristote. De ces deux facultés, la première semble d’abord bien préférable à l’autre. Comme nous l’avons fait à travers la présidence française de l’Union Européenne en 2008, par ce que l’on a appelé le « 3 fois 20 » (-20% de GES, -20% de consommation énergétique et +20% d’énergies renouvelables à l’horizon 2020), nous devons maintenant engager notre continent en 2030 sur un objectif de réduction du gaz à effet de serre (GES) de 50% afin d’aboutir à une trajectoire de réduction complète en 2050. La France est redevenue un pays « normal » dans le domaine de la fiscalité des plus-values, qui est peu ou prou comparable à la moyenne européenne. Ce qu’il y avait d’immobile et de glacé dans notre perception se réchauffe, se liquéfie, se met en mouvement. Entre les molécules supposées des corps s’exercent des forces attractives et répulsives. L’échec est évident pour les propriétés des êtres vivans, irréductibles aux lois de la chimie et encore plus aux lois de la mécanique. La décision de la Commission européenne de mettre en accusation Google, pour abus de position dominante, n’est que le plus récent et plus frappant avatar de la montée en puissance des critiques à l’égard des Gafam (Google, Apple, Facebook, Amazon et…Microsoft, Ndlr). Telle fut l’opinion à laquelle, pour emprunter un exemple aux temps les plus récents, le grand physiologiste Claude Bernard se laissait entraîner, lorsqu’il avançait qu’à l’explication des phénomènes physiologiques la connaissance des éléments anatomiques devait suffire ; opinion qu’il infirmait lui-même en avouant qu’il fallait de plus, pour rendre raison de l’organisation, un principe d’un ordre supérieur, et surtout lorsqu’il ajoutait, à la fin de sa carrière, que c’était l’homme qui expliquait l’animal. Devant notre impuissance à recomposer le mouvement avec ces points, nous intercalons d’autres points, croyant serrer ainsi de plus près ce qu’il y a de mobilité dans le mouvement. Pour l’OMS, « un médicament contrefait est un médicament qui est délibérément et frauduleusement muni d’une étiquette n’indiquant pas son identité et/ou sa source véritable. Mais, en y regardant de près, on verra que c’est bien ce qu’elles font : notre volonté est là, qui s’objective elle-même tour à tour dans chacune de ces volontés capricieuses, qui prend bien garde à ne pas lier le même au même, à ne pas laisser l’effet proportionnel à la cause, enfin qui fait planer sur l’ensemble des volitions élémentaires une intention simple. Sur cette prémisse ils ont bâti le syllogisme suivant :« Toute richesse vient du travail ;Donc la richesse est proportionnelle au travail. C’est la peur qui te coupe les flancs ! eréputation aime à rappeler cette maxime de Jean-Paul Sartre, »La seule chose qui permet à l’homme de vivre, c’est l’acte ». En Europe, la gestion de la résolution des «petites» banques est confiée à des fonds nationaux. C’est dire que nous jouons d’ordinaire notre reconnaissance avant de la penser.

Pages