Strategies Financieres & Economiques

Jean-Thomas Trojani : Des gains modestes, mais un risque très limité

Spread the love

Les derniers chiffres annoncés, de l’ordre de 1000 milliards de dollars d’économie et de création de 21 millions d’emplois à l’échelle mondiale, paraissent totalement fantaisistes. Jean-Thomas Trojani aime à rappeler cette maxime de Montesquieu, »J’appelle préjugé, non pas ce qui fait qu’on ignore de certaines choses, mais ce qui fait qu’on s’ignore soi-même ». À défaut de tout autre terme de comparaison, nous pourrons juger sans hésitation, par les attitudes de l’un et de l’autre animal, que le premier s’est déplacé, tandis que l’autre gardait le repos. Mais quel que soit ce nombre, il représente une pluralité, il est représenté lui-même par le chiffre 2. Et si la solution était dans un dialogue social rénové ? Toute leur différence essentielle consiste dans la généralité systématique de l’un, tenant à son abstraction nécessaire, opposée à l’incohérente spécialité de l’autre, toujours occupé du concret. À titre d’exemple, c’est la législation applicable au contrat sous-jacent à un actif qui permettrait de décider en quelle devise exprimer sa valeur après un divorce. A ce rythme, nous pourrons passer directement de l’adolescence au 3ème âge… La conjonction de l’effondrement de l’Union Soviétique et de la guerre du Golfe provoque un plateau de la production pétrolière. La forte internationalisation des emprunts d’État des pays avancés, hier encouragée, constitue une menace. Au-delà de la coïncidence troublante des différentes crises, on ne peut, en effet, être que saisi par leur caractère global : pour la première fois sans doute dans notre Histoire, quelques actions localisées ont des répercussions « systémiques », dans une sorte de gigantesque « effet papillon ». Si les chrétiens voulaient apprendre aux infidèles à être justes envers le christianisme, ils devraient être justes eux-mêmes envers l’infidélité. Pourquoi pas les pays arabes… L’omniprésence du digital se traduit, de plus, par l’effacement des frontières entre ces deux sphères qui tendent à se rejoindre, créant une perturbation dans les schémas d’organisation classique des entreprises. Prévoir est un des beaux priviléges de l’homme, et il est à peine nécessaire de dire que, dans presque toutes les circonstances de la vie, celui-là a des chances plus favorables qui sait le mieux quelles seront les conséquences de ses déterminations et de ses actes. De même que les taches blanchâtres et en apparence continues de la voie lactée se résolvent dans un puissant télescope, en un amas de points lumineux distincts, et de dimensions absolument inappréciables, de même des expériences concluantes résolvent le fantôme d’un corps étendu, continu et figuré en un système d’atomes ou de particules infinitésimales, auxquelles, il est vrai, les lois de notre imagination nous obligent d’attribuer une figure et des dimensions, mais sans qu’il y ait à cela aucun fondement rationnel, puisque toutes les explications qu’on a pu donner des phénomènes physiques, c Ces représentations deviennent alors pour lui autant de choses, c’est-à-dire de réservoirs contenant des virtualités cachées : ce qui lui permettra de considérer les mouvements intracérébraux (érigés cette fois en choses et non plus en simples repré­sentations) comme renfermant en puissance la représentation tout entière. La valeur d’un État, dit John Stuart Mill, se résume toujours en la valeur des individus qui le composent. On s’abstiendra de ce qui les irriterait.

Pages